Accueil > Alcool actualité > Grossesse : la consommation d’alcool affecterait la fertilité des (...)

Grossesse : la consommation d’alcool affecterait la fertilité des garçons

Selon une récente étude danoise, les femmes qui consomment plus de 4 verres et demi d’alcool par semaine pendant leur grossesse pourraient affecter la fertilité de leur fils.

Les femmes qui consomment plus de 4 verres et demi d’alcool par semaine pendant leur grossesse pourraient affecter la fertilité de leur garçon. C’est ce que révèle une étude danoise, rendue publique lundi à l’occasion de la 26ème Conférence annuelle de la Société Européenne de Reproduction Humaine et d’Embryologie, et publiée dans le journal Human Reproduction

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont observé 347 garçons et leurs mères. Résultat : à 20 ans, les hommes exposés à l’alcoolin utero avaient une qualité desperme plus faible d’un tiers par rapport à ceux dont les mamans consommaient moins de deux verres par semaine pendant leur grossesse. L’auteure de l’étude, le Dr Cecilia Ramlau-Hansen, reste toutefois prudente. "Notre étude ne permet pas d’affirmer que l’alcool est la cause de troubles de la fécondité, et de plus amples recherches sont nécessaires avant d’établir un lien causal", a-t-elle précisé. 

1er juillet 2010


Voir en ligne : la consommation d’alcool affecterait la fertilité des garçons